Trading : 4 choses à savoir sur le Forex

Forex

Le Forex est sans doute le marché qui attire le plus de particuliers. Il est d’ailleurs le choix des débutants à cause de la facilité qu’il offre. Trader sur ce marché n’est cependant pas aussi simple. Il est primordial de disposer des bonnes informations avant de s’y aventurer.

1. Qu’est-ce que le Forex ?

Le Forex est le marché financier où s’échangent les devises. Comptant plusieurs billions de dollars américains de chiffre d’affaires par jour, il représente le plus grand marché financier au monde.

Trader sur le forex

De base, les opérations sur le marché du Forex ont pour but la conversion des devises. Elles permettent donc aussi bien aux particuliers qu’aux institutions, et même aux banques centrales de réaliser des transactions internationales. Cependant, la quantité impressionnante des opérations enregistrées chaque jour crée une plus forte volatilité des cours des devises. Il en résulte une opportunité de gain pour les investisseurs. Trader sur ce marché revient à anticiper sur l’évolution des actifs financiers. Par exemple, si les traders Forex prévoient une baisse de l’euro par rapport au dollar, ils vendront la paire EURO/USD et gagneront de l’argent. Remarquons que cela implique qu’une mauvaise anticipation engendre une perte, d’où l’importance de bien maîtriser le fonctionnement de ce système et de choisir le meilleur broker de Forex avant de trader en toute sécurité.

Quelques notions du trading

  • Une paire : les opérations s’effectuent sur des paires de devises. Ainsi, miser pour la hausse d’une devise revient à miser pour la baisse d’une autre.
  • PIP : unité de mesure sur le marché du Forex, un pip (point in percentage) représente la plus petite variation observable.
  • SPREAD : il désigne l’écart entre les prix de vente et d’achat d’une paire.
  • Lot : il désigne la taille d’une transaction. En d’autres termes, il indique le montant utilisé pour une opération. Notons que cet indicateur est utilisé sur d’autres produits financiers comme les actions tradées principalement sur un marche boursier.
  • Effet de levier : il permet de multiplier la capacité d’investissement. Grâce à ce mécanisme, il devient possible d’effectuer une opération sur un lot de valeur supérieure au montant immobilisé sur son compte.

2. Comment fonctionne le Forex ?

Les produits financiers sont présentés en termes de paire de devises. Pour les traders Forex, il s’agira, à chaque transaction effectuée, de dire s’ils veulent acheter ou vendre. Pour cela, on distingue la :

  • Devise de base : c’est la monnaie à gauche de la cotation. C’est elle que le trader va acheter ou vendre. Pour la paire USD/CHF, il s’agit de USD.
  • Devise de cotation : c’est la monnaie à droite de la cotation. Pour la paire USD/CHF, il s’agit de CHF.

Ainsi, en passant un ordre d’achat sur une paire de devises, on achète la paire de base et vend, au même moment, celle de cotation. Si une paire est achetée et que sa valeur augmente, le trader gagne de l’argent. Si par contre la valeur diminue, il en perd. Le montant du gain ou de la perte sera évalué en fonction du nombre de pips et du spread associé à l’opération et du lot choisi.

Soulignons que la paire tradée est entièrement indépendante de celle détenue sur son compte de trading.

3. Comment trader le forex ?

À l’instar de tout marché financier, réussir son aventure sur le Forex nécessite un minimum de base. Il ne s’agit nullement de suivre toutes les formations ou de lire tous les livres disponibles sur le sujet. Mais, il faut tout de même connaître les méthodes d’analyse de base et choisir une bonne stratégie.

L’analyse technique

L’analyse technique consiste à prendre des décisions sur les cours des devises grâce à l’observation de prix et de graphiques. En se basant sur des graphiques, l’analyste doit identifier le modèle d’évolution de la paire. À cela, il associe l’analyse des prix observés pour déterminer avec le plus de précision possible les variations futures des devises. On distingue :

  • Les indicateurs techniques : ils sont des statistiques issues de calculs mathématiques ;
  • Les indicateurs graphiques : ils sont des graphiques qui représentent le comportement des paires sur une période donnée.

L’analyse fondamentale

La technique de trading dite fondamentale se fonde principalement sur l’état économique des pays. Elle utilise, par exemple, les politiques monétaires des banques centrales, l’analyse des volumes des transactions et le PIB. Pour réussir, l’analyste doit donc suivre les annonces et l’évolution des actualités. Il doit, par exemple, s’informer régulièrement sur la publication du calendrier économique.

Choisir une stratégie

Connaître les techniques d’analyse est très important, mais pour réussir, il faut absolument choisir une bonne stratégie de trading. En général, il suffit de veiller à ce que la stratégie définie soit :

  • Adaptée à votre emploi du temps ;
  • Assez simple pour permettre d’agir rapidement si nécessaire ;
  • Capable de vous produire des gains consistants sur une période donnée ;
  • Entièrement appropriée aux spécificités de ce marché.

4. Comment choisir son broker ?

Un broker est un courtier en ligne. Il met à disposition des particuliers principalement, une plateforme de trading. Selon la stratégie choisie, il est important de pouvoir choisir le meilleur broker. Il faut aussi prendre en compte les offres disponibles. Certains brokers proposent des options binaires par exemple.