La zone euro inquiète

Publié le : 14 octobre 20203 mins de lecture

Une étude publiée ce jour par Citi table sur une sortie de la Grèce de la zone euro d’ici un an, un an et demi.

Cette estimation de la banque américaine intervient alors que l’euro a connu un petit rebond face au dollar la veille.

La Grèce, proche de la sortie

L’avenir de la zone euro est plus que jamais menacé. La situation de l’Espagne de l’Italie et surtout de la Grèce préoccupent de plus en plus les marchés. C’est dans ce sens que la Citi a fait savoir ce jour qu’Athènes pourrait sortir de la zone sous 12 à 18 mois.

La probabilité qu’un tel scénario est aujourd’hui de 90%, estime la banque américaine contre 50-75% auparavant. Cette dernière de préciser que cette éventualité risque de se consolider au cours des prochains trimestres au rythme des évolutions de la situation.

Les analystes auprès de la Citi affirment par ailleurs qu’outre la sortie de la Grèce de la zone euro, l’union monétaire devra aussi faire avec la dégradation des notes souveraines de plusieurs pays membre dont la France et l’Allemagne.

Nous vous recommandons : Marché automobile : des ventes en baisse

Rebond de l’euro

Malgré toutes ces incertitudes, l’euro a retrouvé un peu de couleur face au dollar en début de soirée mercredi. Ainsi, la monnaie unique pointait à 1.2127 dollar vers 16 h contre 1.2063 dollar mardi à 21 h après un plus bas de 1.2043 dollar, du jamais vu depuis le 10 juin 2010.

Selon les analystes, ce rebond est à mettre aux crédits des rumeurs concernant de nouvelles mesures d’assouplissement quantitatif de la part de la Réserve fédéral américaine pour soutenir la croissance aux Etats-Unis.

La monnaie unique a aussi progressé par rapport au yen mais le cours de la devise japonaise reste toujours trop élevé. Considérée comme valeur refuge, la monnaie nippone pénalise actuellement les exportations du pays à cause de sa force inhabituelle. Ainsi, Tokyo prévoit d’intervenir sur le marché des changes pour rectifier le tir.

À consulter aussi : La BCE sauve les banques en difficulté

Plan du site