Comment l’anxiété vous empêche-t-elle de devenir riche ?

Bien que l’anxiété financière ne soit pas exactement un concept nouveau, notre génération en ressent certainement plus que jamais les effets, car cette anxiété vous empêche de vous enrichir.

Avez-vous déjà traversé une vague de dépenses imprévues juste pour éprouver un sentiment aigu de remords et d’anxiété de la part de l’acheteur cinq secondes plus tard ? Ou peut-être avez-vous vos habitudes de dépenses relativement aux cartes de crédit, mais vous avez affaire à des dettes débilitantes provenant de prêts, d’un loyer ou d’autres choses du monde réel que la vie décide de vous donner à l’âge adulte.

La gestion de vos finances est difficile. Elle peut être intimidante, déroutante et peut conduire à une anxiété paralysante. Surtout si vous êtes endetté. Le côté positif est qu’il existe des moyens sains et utiles de gérer les soucis d’argent et l’anxiété exhaustive qui apparaît généralement comme un effet secondaire vous empêchant de devenir riche.

La phobie sociale, également appelée « anxiété sociale », fait partie des troubles anxieux, tout comme l’état de stress post-traumatique et les TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs). Elle se caractérise par une peur intense des situations dans lesquelles la personne phobique est confrontée aux regards des autres.

L’anxiété vous empêche de devenir riche : comment en sortir ?

Évaluez votre état mental

Afin d’identifier les problèmes sous-jacents qui causent ou aggravent l’anxiété financière, il est important de prendre du recul et d’évaluer votre situation dans un esprit réaliste. Votre anxiété liée aux finances pourrait-elle être corrélée à une anxiété ou une dépression sous-jacente ? Un coût imprévu ou un événement de la vie ? Il est primordial de prendre du recul pour réfléchir à ce qui suscite réellement des inquiétudes liées à l’argent. L’état de notre santé mentale peut constituer une part importante de l’anxiété financière, et elle peut vraiment l’exacerber.

Tout d’abord, vous devez prendre du recul et examiner les problèmes que vous rencontrez avec l’argent et identifier vos domaines problématiques. Vous pouvez alors déterminer quelles sont les habitudes qui posent problème. L’argent est tellement lié à l’émotion qu’il est important d’examiner ce qui alimente votre anxiété. En découvrant quel est votre lien émotionnel avec l’argent et en comprenant comment il affecte vos valeurs et vos actions, vous pouvez alors commencer à résoudre le problème.

La méditation de pleine conscience et le Yoga

Le bien-être repose sur l’attention et l’acceptation, des capacités que chacun peut développer en s’initiant à la méditation de pleine conscience.  Comment réaliser la bonne position de mudra de yoga pour les problèmes financiers ?

Installez-vous debout ou assis, peu importe tant que c’est une position que vous pourrez tenir longtemps.

Secouez vos doigts, vos mains puis tout votre corps et taper des mains, ce processus va activer vos énergies.

Placez vos mains en face de vous, paumes vers le haut. Rapprochez vos mains l’une de l’autre jusqu’à ce que vos petits doigts soient en contact. Ensuite rassemblez l’index, le majeur et le pouce de chaque main.

Tenez cette position pendant 15 minutes et essayez de ressentir les canaux d’énergie qui s’active et circule dans votre corps.

Pratiquez cette position deux fois par jour durant 15 minutes, sur une durée minimum de 21 jours et maximum 40 jours.

Cette mudra de yoga est facile à faire et discrète, vous pouvez la réaliser durant vos temps de transports par exemple, lorsque vous allez ou revenez du travail. Soyez patients, l’argent arrivera à vous.

Le magnésium joue plusieurs rôles clés dont le système nerveux profite grandement, ce qui a un effet direct sur les symptômes d’anxiété. Ce minéral contribue à convertir un acide aminé appelé tryptophane en sérotonine, un neurotransmetteur intimement associé à une humeur positive.

Pas facile d’agir contre l’anxiété – Les 6 meilleurs minéraux et vitamines pour apaiser l’anxiété vous savez, ce fameux hamster intérieur qui semble ne jamais vouloir s’arrêter… Il y a tellement d’aspects dont il faut tenir compte.

  • Magnésium

Le magnésium est véritablement miraculeux contre le stress et l’anxiété; il est donc tout à fait logique qu’il figure en tête de notre palmarès. Le magnésium joue plusieurs rôles clés dont le système nerveux profite grandement, ce qui a un effet direct sur les symptômes d’anxiété. Ce minéral contribue à convertir un acide aminé appelé tryptophane en sérotonine, un neurotransmetteur intimement associé à une humeur positive.

Et il existe une foule d’aliments riches en magnésium! Pour certains groupes de la population, entre autres les femmes en ménopause, un supplément peut toutefois être indiqué. Dans ce cas, nous recommandons le complexe MenoSupport, qui contient du citrate de magnésium.

Meilleures sources alimentaires : graines de citrouille, épinards, bananes, avocats, chocolat noir, noix de cajou.

  • Vitamine D

On connaît bien la vitamine D comme élément nutritif, mais saviez-vous qu’elle peut aussi agir comme une hormone? En plus de faciliter l’absorption du calcium, la vitamine D aide le système immunitaire à demeurer alerte; elle peut même s’avérer utile pour contrer les baisses d’humeur et les problèmes tels que le trouble affectif saisonnier.

  • Calcium

Présent en abondance dans le corps humain, le calcium est indispensable à la santé des os, des muscles et des nerfs. Du côté de l’humeur, de faibles niveaux de calcium sont souvent liés à des problèmes comme l’anxiété ou le stress, surtout chez les femmes qui ont leurs règles. Des carences en calcium peuvent en effet entraîner un état dépressif lié au SPM.

  • Zinc

Le zinc a beau être un simple oligo-élément, son rôle ne doit surtout pas être sous-estimé. Il vous faut un apport suffisant de zinc pour une foule de choses, de la santé des yeux à celle de la prostate en passant par le renouvellement des cellules. En outre, le zinc est assurément lié à l’humeur – saviez-vous que c’est dans votre cerveau qu’il est présent en plus grande quantité? Il participe à la normalisation du taux de GABA, le neurotransmetteur dont j’ai déjà parlé, en plus de jouer un rôle dans la production de sérotonine et de vitamine B6.

  • Fer

Les carences en fer sont très courantes, en particulier chez les femmes qui ont leurs menstruations. Cette situation peut entraîner des symptômes fort désagréables, tels que fatigue extrême, essoufflement, vertiges, maux de tête et ongles fragiles. Qui plus est, un faible taux de fer fait en sorte que le sang qui circule dans votre organisme est moins riche en oxygène, ce qui peut contribuer à l’anxiété… On n’en sort pas!

  • Vitamines B

Huit vitamines différentes du complexe B jouent chacune un rôle bien spécifique dans l’organisme; plusieurs ont cependant en commun de favoriser un meilleur contrôle de l’anxiété.

La gelée royale stimule le système immunitaire. Elle permet de lutter contre la fatigue, l’épuisement et même contre l’état dépressif. Dans d’autres cas, elle s’avère être aussi très efficace contre l’impuissance, la frigidité ou encore la perte de mémoire par exemple. C’est un véritable fortifiant et stimulant. Pour de la gelée royale pure et une cure optimale, prévoyez de prendre 1g par jour, le matin à jeun, pendant 60 jours. Pour la gelée royale en gélules, il faut en prendre 3 gélules par jour avec la même fréquence. Il est donc nécessaire de consulter votre médecin avant d’entreprendre une cure. Parce qu’elle a un fort potentiel allergène, il est conseillé de consommer d’abord de faible dose de gelée royale, puis de l’augmenter si tout va bien. Par contre, son usage n’est pas recommandé chez les femmes enceintes.

Une très grande fatigue, un cou et un visage gonflé, des douleurs musculaires, une tension artérielle qui grimpe… Ces signes extrêmement différents peuvent s’expliquer par un dysfonctionnement des glandes surrénales. Ilssont situées, comme leur nom l’indique, au-dessus des reins. Elles ont pour rôle de sécréter des hormones impliquées dans différents processus. La partie externe de la glande, la cortico-surrénale, sécrète les glucocorticoïdes (cortisone).

Les bienfaits de la levure de bière ?

La Levure de Bière est extrêmement puissante pour régénérer la flore intestinale, lutter contre la fatigue chronique, le stress intense, les carences en vitamines B et protéines, et améliorer la croissance des muscles, des os, des cheveux, des dents et de la peau. A-t-elle un impact sur le poids? Non. “La croyance que la levure de bière fait grossir vient d’une autre idée reçue: on la conseille parfois pour prendre du muscle, explique un nutritionniste.

 Les bienfaits de la pleine conscience sur la santé mental

Bon nombre de nos problèmes du quotidien proviennent de fixation et de rumination sur le passé, qui ne peut être changé, ou sur l’avenir, qui est incertain. Pour une majorité de personnes, la nature imprévisible et incontrôlable de la réalité est une source d’inquiétude et d’anxiété. La pratique de la pleine conscience — qu’il s’agisse de méditation, de yoga, d’exercices de respiration ou de méthodes simple qui nous apprennent à nous détendre et être conscient du moment présent — améliore grandement notre capacité à profiter de la vie et à nous remettre des moments difficiles.

Peu importe ce que nous avons vécu et ce que nous espérons pour l’avenir, nous allons toujours retrouvez le moment présent. Alors, mieux vaut apprendre à remarquer et apprécier ce que nous avons. Il est prouvé que la pratique régulière de la pleine conscience réduit le stress, l’anxiété, la dépression et la dépendance, et augmente la concentration et la productivité..

Thérapie basée sur la pleine conscience utile au système immunitaire

Bien-être émotionnel et mental

Même si la prévention des maladies liées au sida a progressé de façon très importante grâce à la TAR, il arrive de temps en temps que les personnes séropositives éprouvent des changements dans leur santé émotionnelle et mentale. Les sentiments d’inquiétude et de dépression sont particulièrement courants. Les raisons possibles de ces problèmes sont nombreuses, et les études ont révélé que les événements suivants avaient parfois tendance à déclencher ou à accélérer l’apparition de la dépression chez les personnes :

Événements stressants: Stigmatisation et discrimination persistantes, décès d’un proche, isolement social

VIH: Les cellules du système immunitaire qui sont infectées par le VIH peuvent voyager au cerveau et y libérer des protéines virales et des signaux chimiques qui perturbent le fonctionnement des cellules cérébrales. La TAR atténue largement ces problèmes.

Certains pensent souvent, à tort, que lâcher prise consiste à renoncer, à se résigner. S’il y a effectivement du renoncement dans le lâcher-prise, la résignation est absente de cette philosophie de vie qui a le pouvoir d’adoucir le quotidien. Lâcher prise c’est renoncer à contrôler ce qui ne peut pas l’être. La confiance en soi à avoir confiance aux autres: c’est simple, quand on n’a pas confiance aux autres, on essaye de tout ramener à soi même or ces choses ne sont pas forcément des choses que l’on peut contrôler. Faire confiance aux autres sur une situation donnée permet d’aider au lâcher-prise. Vivre le moment présent.

Émotions positives

Contrairement aux émotions négatives, les émotions positives ont un impact sur notre bonheur et notre bien-être par l’action d’aider les autres et améliorent aussi nos capacités cognitives car nous devenons plus créatifs, ouverts et optimistes.

Lien entre émotions positives et sentiment de bien-être

L’ONG Charities Aid Fondation anglaise réalise régulièrement des cartographies mondiales du don. Celle de 2017 a porté sur 139 pays (avec 500 à 2000 personnes par pays) et analysé le rapport entre d’un côté le bien-être et les revenus et de l’autre le bien-être et les comportements généreux (don d’argent et de temps à une association, aide accordée à un étranger). Il apparaît que le lien entre bien-être et don est plus fort que celui entre bien-être et revenus. Et l’étude indique même que l’on est plus heureux en donnant davantage !

Être capable de donner, c’est reconnaître que l’on a soi-même des ressources, ce qui augmente le sentiment de valeur personnelle. Par ailleurs, le don nécessite la mise en oeuvre de ses compétences, ce qui favorise en outre le sentiment de contrôle de la situation qui est, lui aussi, générateur de bien-être. Socialement, les effets se cumulent. Les émotions positives poussent à construire de nouvelles ressources (relations, bonne santé, connaissances, environnement personnel ou de travail, etc.) qui à leur tour élargissent les opportunités de vivre des émotions positives, etc

Établissez des priorités dans votre budget et conservez-les

Une fois que vous aurez compris comment votre anxiété financière vous affecte et votre approche du bien-être financier, vous aurez une meilleure idée de ce qui cause les problèmes financiers et des domaines dans lesquels vous pouvez réduire vos dépenses.

Une partie de cette stratégie consiste à avoir un budget assez serré, qui peut être difficile à adapter, mais qui offre plus de sécurité et de tranquillité que l’absence totale de planification.

Au lieu de lutter pour joindre les deux bouts, vous pouvez créer un filet de sécurité et réduire votre anxiété à long terme grâce à un budget solide et réaliste.

Un budget devrait vous créer un filet de sécurité, et si vous commencez à le laisser tomber dans l’oubli, vous risquez davantage de vous exposer à l’avenir à des angoisses financières, même si vous êtes dans un endroit sain où l’argent est en jeu.

Lorsque des dépenses inattendues se présentent, et que l’anxiété peut augmenter, le fait d’avoir et de maintenir un compte d’épargne offre une sécurité supplémentaire et ne vous laisse jamais sans préparation.

Il ne suffit pas de savoir qu’il faut commencer à épargner (même un peu) pour profiter des possibilités qui s’offrent à vous.

Évitez l’anxiété financière en planifiant votre retraite

Ce n’est peut-être pas très surprenant, mais une bonne planification de la retraite commence par le développement de bonnes habitudes financières.

Et une fois que les habitudes financières sont saines, il est temps de commencer à réfléchir aux détails et à ce à quoi vous voulez que votre avenir ressemble.

Bien qu’il soit difficile de trouver un chiffre précis du montant dont vous aurez besoin pour votre retraite, vous pouvez commencer à affiner vos estimations.

Considérez quels sont vos objectifs futurs. À quoi ressemble votre retraite idéale ? Quel niveau de vie vous rendrait heureux ?

Quand voulez-vous cesser de dépendre du travail pour vos revenus et passer à vivre de vos investissements ? Vos réponses à ces questions peuvent changer, alors revenez-y régulièrement.

Vous n’êtes pas seul

Pour être honnête, il est totalement mauvais de parler de questions d’argent (surtout quand on est en difficulté) est considéré comme tabou.

Car, dans l’ensemble, c’est à ce moment-là qu’il est le plus important de parler de vos finances. Et comme l’indiquent les statistiques citées ci-dessus, vous n’êtes pas seul.

Parler est la meilleure forme de libération lorsqu’il s’agit d’anxiété financière. Tout le monde est confronté à l’argent et à ses finances au quotidien, mais c’est un sujet dont on parle rarement.

Le simple fait de parler de ce qui vous stresse peut être cathartique et vous permettre d’entrer en contact avec vos amis, votre famille et vos collègues de travail.

En outre, on ne sait jamais quel type de conseils utiles une personne peut avoir, surtout si elle est ou a été à votre place.

L’anxiété vous empêche-t-elle de devenir riche ? Après les conseils, que comptez-vous faire pour changer votre vie financière ?