Ce qu’il faut connaître sur le cycle bitcoin

Le Bitcoin est une cryptomonaie autrement appelée monnaie cryptographique. Dans le cas de la dénomination unitaire, on l’écrit « bitcoin » et, dans le cas du système de paiement pair-à-pair on l’écrit « Bitcoin ». Cependant la question est : qu’est-ce que le cycle bitcoin ?

C’est quoi vraiment le cycle bitcoin ?

Le cicle Bitcoin a essentiellement deux. Ils ne sont pas périodiques entre eux, mais corrélés entre eux.

Le cycle bitcoin technique est déterminé par l’algorithme Bitcoin, tandis que le cycle bitcoin des prix a des causes macro-anthropologiques.

Plus les gens participent à Bitcoin sous quelque forme que ce soit, plus le prix est égalisé. Comme aucun système n’est parfait au départ, il doit se développer par étapes. Chaque cycle contient un point focal, pour ainsi dire. Autour de cela, les nouvelles idées foisonnent, qui deviennent des expériences et qui soit célèbrent de grands succès, soit se terminent en nirvana. En fin de compte, c’est toujours la décision du peuple qui compte, et le nombre de participants augmente à chaque cycle.

Le Bitcoin doit tenir compte de deux cycles différents : le cycle technique et le cycle des prix. Cependant, en raison de l’exercice fiscal bien connu, nous sommes aveuglés et nous pensons soit au mois, soit au trimestre, soit à l’année. Changeons cela, au moins dans le cas de Bitcoin.

Le cycle bitcoin technique 

Après une réduction de moitié, il faut un certain temps avant que les masses ne remarquent la rareté de l’offre. Cela est principalement dû au fait que seule une certaine proportion de l’offre de bitcoins sur le marché provient de la création de nouveaux bitcoins. Le reste provient de trocs triviaux comme l’échange, l’accumulation, etc. Il s’ensuit un battage médiatique jusqu’au sommet.

Maintenant, la valeur du terme entre en jeu. La valeur est un sentiment qui vit en nous. Si une personne pense que quelque chose ne vaut plus la peine, elle le rejette. La personne suivante le voit et fait de même. 

Le cours s’emballe dans les profondeurs, l’euphorie s’estompe. On vient ensuite une période d’incertitude, dans laquelle seule une petite partie de la masse garde la foi.

L’évolution entre deux cycle bitcoin a créé une forte incitation pour le système (été, automne). Par la suite, il est apparu clairement qu’il y a probablement aussi certains défis à relever (dépression), ce qui a ensuite conduit à de nouvelles idées et à des solutions aux problèmes (printemps).

En comparant le parcours depuis la réduction de moitié en 2016 avec les cycle bitcoin  précédents, on remarque que les saisons ne sont pas de longueur égale et ne suivent pas non plus de frontières analytiques rigides, mais se déroulent au moins dans un ordre similaire.

Quelqu’un qui a acheté au moment de la réduction de moitié et vendu à la suivante a réalisé un bénéfice parce que le prix au début a toujours été plus bas que le prix à la fin. Mais, il faut faire attention car il n’est pas nécessaire que cela reste ainsi. De plus, il y a encore un nivellement à constater. Tant le début que la fin des cycles montrent une tendance à des prix standardisés de plus en plus élevés les uns par rapport aux autres. En d’autres termes, la différence par rapport au pic de prix se réduit.

La raison peut en être la diminution naturelle de l’inflation du cycle bitcoin.

Chaque battage publicitaire a été important jusqu’à présent, car il a apporté du “sang frais” et donc plus de capital et de sécurité au réseau.

Au cours des deux derniers cycles, les pics se situaient entre 25 % et 40 % de la durée du cycle. La raison du pic plutôt tardif du premier cycle est le fait qu’il a fallu environ un an et demi pour que Bitcoin se voie attribuer un prix. Sinon, ce pic serait également d’environ 40 %.

Le cycle bitcoin de prix

Le cycle bitcoin de prix est obtenu en choisissant comme “départ” le prix minimum pendant la formation dite inférieure après un pic. Mais cette fois, nous nous référons au prix minimum respectif pour voir la multiplication après la formation du fond.

Si vous connectez le point zéro avec le maximum respectif et calculez l’angle d’une ligne droite du début jusqu’au multiple du sommet, il en résulte une relation mystiquement récurrente. En effet, l’angle par rapport à l’axe des x diminue d’environ 67 % au cours du cycle suivant. En supposant que le prix de 2 845 € (3 200 $) au 17/12/2018 était le minimum qui a permis d’amorcer un nouveau cycle, alors presque une année du quatrième cycle est terminée.

Plus le pic suivant est tardif, plus il sera élevé selon cette théorie.

Par exemple, une multiplication par vingt (de 2 845 $) en décembre 2022. Le principal message qui se cache derrière ce calcul est une stabilisation approximative des prix. Car après 14 cycle bitcoin complets, la ligne droite a presque atteint l’angle 0°. Cela signifie que la multiplication entre le sol et le maximum et la volatilité associée devraient être très faibles.

Comme nous pouvons le voir ici, la réduction de moitié a un effet étrange sur le prix des bitcoins. Avec le temps, le cycle bitcoin semble perdre moins de volatilité et gagner en stabilité des prix.

Bien sûr, nous ne savons pas à 100 % comment Bitcoin va évoluer dans un avenir proche. Néanmoins, nous pouvons supposer que la pénurie après la réduction de moitié entraînera une évolution positive du prix du Bitcoin.