CAC 40 : Les problèmes budgétaires US troublent la séance à la Bourse de Paris

Publié le : 26 octobre 20203 mins de lecture

Le CAC 40 baissait de 0,02 % à 3 381,88 points vers 15 heures. Les observateurs tablent pour une clôture en baisse pour la 3ème fois d’affilée.

La Bourse de Paris continuait à baisser cet après-midi en raison de l’incertitude des marchés sur la prochaine politique budgétaire des États-Unis. Cet après-midi, la séance des cotations sera marquée par la publication des chiffres de la production manufacturière américaine réalisée en octobre ainsi que par la production industrielle US.

Les valeurs à suivre pour les traders d’options binaires

Le titre Renault gagnait quelques points aujourd’hui malgré le recul de 21,6 % des immatriculations en Europe en octobre. Sur les 10 premiers mois de l’année, la chute du volume d’immatriculation est de 18,2 %. Selon les économistes, cette hausse de la valeur de l’action Renault s’explique par la montée de la valeur Nissan à Tokyo, que le groupe Renault détient à 43,4 %. Il est donc recommandé de choisir l’option Call pour l’action Renault.

Le CAC 40 baisse à mi-séance!

Le cours d’Alcatel-Lucent baissait aujourd’hui. Cette compagnie compte bientôt vendre quelques brevets secondaires qui « ne font pas partie de son cœur d’activité » selon son directeur financier afin de « monétiser son portefeuille par des licences ». Ce groupe détient actuellement 30 000 brevets dont la moitié fait déjà l’objet d’une demande. Les spécialistes conseillent le choix de l’option Put pour le titre Alcatel-Lucent.

La valeur Lafarge se repliait de 0,5 % à 45,4 euros cet après-midi. Le groupe Lafarge ainsi qu’Anglo American plc ont décidé de céder des actifs britanniques à Mittal Investments. Le montant de la transaction s’élève à 285 millions de livres sterling. D’après les spécialistes, il est conseillé de choisir l’option Put pour le titre Lafarge.

Le cours de l’action Peugeot baissait encore en raison des difficultés financières que rencontre sa filiale Banque PSA Finance. Le gouvernement compte bientôt accorder sa garantie de 7 milliards d’euros après l’autorisation des parlementaires. Après leur feu vert, l’État et le groupe devront voir ensemble les conditions qui encadreront cette garantie. Il est donc conseillé de choisir l’option Put pour la valeur Peugeot.

À consulter aussi : Une demi-séance boursière calme

Plan du site