C’est quoi le SRD, la VAD ou les vadeurs ?

Publié le : 20 mai 20216 mins de lecture

Le SRD bourse ou le Service de Règlement différé est un système qui permet à un investisseur spécifique de reporter le règlement des différentes opérations à l’achèvement du mois boursier. Du coup, les investisseurs actifs utiliseront le système de la vente à découvert (VAD) ou l’effet de levier, ne comportant pas moins de risques possibles  qui sont à savoir et à anticiper.

Le SRD, la VAD ou les valeurs : qu’est-ce que c’est ?

Le SRD signifie généralement Service à Règlement différé, permettant d’acheter des actions à crédit. À l’aide de ce dispositif, il est possible d’acheter des actions 5 fois plus avec un même montant, c’est-à-dire qu’on peut acheter jusqu’à 5 fois plus de perte dans le cas d’une baisse. Ainsi, la VAD ou Valeur à découvert ne serait pas possible qu’avec le Service à Règlement différé. Ce fait permet par contre de vendre des actions qui ne sont pas mises en possession avec le même principe que celui de l’achat au SRD. Il s’agit ici qu’on ne puisse pas disposer d’une position vendeuse, pour exploiter la baisse d’une action, jusqu’à 5 fois plus que le capital qui sera disponible.

Comment fonctionne le SRD bourse ? Quelles valeurs pour le SRD ?

Généralement, le SRD bourse est une méthode spécifique qu’utilisent les investisseurs particuliers, afin de pouvoir prendre une bonne position en Bourse et ainsi que de reporter l’encaissement des titres à la fin du mois ou bien le paiement. En outre, vous pouvez tout de même acheter et vendre des actions pendant le mois boursier via le SRD, ceci sans avoir à débourser certains fonds. Ainsi, à la fin du mois, vous pouvez encaisser des liquidités dans le cas où vous gagneriez une position favorable. De ce fait, vous devrait faire un paiement si la position est gagnante. Par ailleurs, ces actions nécessitent donc l’intervention des différents acteurs y afférents, parmi eux il y a l’intermédiaire financier (par exemple : courtier ou banque). Ce dernier vous octroie un crédit accompagné d’une commission, et vous disposez d’une sous-réserve, dont une couverture suffisante afin de garantir tout le paiement des titres. Pour cela, l’investisseur devrait apporter des multiples garanties en matière de couverture pour pouvoir accéder à ce genre de service (notamment titres ou espèces e portefeuille). Et vous pouvez  payer une certaine commission particulier, dont « la commission de règlement différé ». Parfois, cette dernière est remplacée par l’abréviation « CRD ».

En effet, le SRD n’est pas accordé sur toutes les valeurs possibles, car il implique seulement les principales entreprises spécifiques et étrangères. Notamment, ces valeurs sont considérées comme les plus actives de la cote, d’où cela concerne les valeurs ayant le plus fort volume en matière de transactions. Par contre, les autres seront de ce fait négociées au comptant obligatoirement. Par ailleurs, pour être éligibles au SRD, ces valeurs devraient posséder une capitalisation dépassant en moyenne un milliard d’Euros par exemple. De ce fait, pour qu’une certaine valeur respecte cette condition, il faut qu’elle réalise son entrée au SRD (4 semaines après). Par contre, les divers paiements ne feront certainement pas des retraits qu’une fois par an.

Le SRD : Les avantages et inconvénients

En effet, le SRD bourse représente quelques avantages et inconvénients. Comme avantage, il permet d’apporter un effet de levier, une vente à découvert ou VAD et pas beaucoup de TTF. L’effet de levier est l’atout principal du SRD, permettant de procurer un bénéfice sur certaines valeurs d’effet du levier. Il joue principalement un rôle clé dans la hausse comme à la baisse d’un démultiplicateur. Pour la vente à découvert, le SRD offrira la possibilité de faire une spéculation à la baisse. Du coup, il est possible de jouer impérativement la baisse d’une action, et de privatiser une option donnant un atout aux autres investisseurs. L’un des principaux avantages du SRD est les TTF pas beaucoup, reposant sur le transfert des titres de propriété.

Comme inconvénient, les transactions SRD sont beaucoup plus risquées que celles au comptant, en raison de son effet de levier. De plus, cette opération implique un coût supplémentaire pour la fameuse SRD et l’investisseur, pèsent par conséquent sur la performance correspondante à la durée de l’opération même.

Le SRD et la valeur à découvert (VAD)

Logiquement, pour commencer dans la bourse, les investisseurs débutants devraient acquérir quelques titres spécifiques, tout en espérant que ces titres vont augmenter et qu’ils seront revendus plus cher afin de pouvoir dégager un bénéfice. En effet, cette technique est adéquate lorsque les marchés principaux sont en hausse. En outre, dans le cas où la technique d’argent de titres demeurerait plus largement, alors l’intervention en bourse sera mise au point par les financiers, c’est qu’intervient la VAD ou la Valeur à découvert. Lorsqu’un investisseur fait de VAD, il doit commencer par vendre un titre non détenu afin de pouvoir le racheter plus tard.

Plan du site