Avec quelle somme peut-on commencer à investir en bourse ?

Publié le : 20 mai 20217 mins de lecture

La somme de départ pour investir en bourse dépend de vos capacités budgétaires. Honnêtement, si vous injectez en bourse des sommes majeurs dès le commencement, vous pourrez prévoir des bénéfices positifs, pas plus tard que la première année. Parce que dans la plupart des cas, les actionnaires avec peu de fonds, au moment de la crise boursière, se retirent immédiatement. Donc le fait de ne pas avoir de liquidités sur votre compte entraîne de nombreux résultats néfastes. L’actionnaire possédant de fonds importants et l’autre propriétaire avec peu de valeur, tous deux se positionnent de manières semblables. Mais quand même, vous devez estimer certains principes comme le frais de courtage. La réussite du financement en bourse ne se mêle pas au prix dont vous possédez sur votre compte, mais de vos connaissances ainsi que la tactique mise en place.

Prendre en considération les frais de courtage

Les frais de courtage consistent à rétribuer le négociateur, le courtier ou la banque qui transmet vos ordres. Habituellement, les tarifs moyens varient entre 0,1% et 0,2% des valeurs injectées. Alors peu importe la façon dont vous réaliseriez vos investissements, payer l’intermédiaire est régulier. Tenir en compte les frais est vraiment important afin d’optimiser l’efficacité de vos produits, et pour la bonne raison de vous permettre à payer et à régler un achat d’action ou de revente. Plus la somme de vos négociations est maigre, plus les frais de courtage détruisent vos profits et les affaiblies. Notez bien que si vous achetez des actions puis vous les revendez, vous donnez deux ordres, à savoir un ordre de vente et un autre d’achat. Donc vous devez facturer deux fois plus. Et si vous passez des ordres en sachant que vous possédez peu de capital, vous pourrez avoir une amende due aux frais de courtage. Au moment où la somme de départ apporte des bénéfices. Les frais de courtage doivent être versés à l’aide de cette augmentation de valeur. En fin du compte, vous ne devez jamais engager en bourse de l’argent très indispensable ni toutes vos épargnes et le plus important est de bien réfléchir les frais qui se joignent à vos actions. En d’autres mots, il faut que vous gagniez plus que les frais de courtage.  

Requête excessive de l’effet de levier

À savoir que plus les capitaux augmentent et plus les investisseurs baissent l’effet de levier accordé. Si vous possédez une somme de départ de petite taille et que vous avez besoin de l’aide des CFD ou SDR, l’effet de levier est pour vous un moyen de pouvoir investir plus d’argent que ce que vous possédez. Par conséquent, beaucoup de débutants l’utilisent dans l’espoir d’obtenir davantage de profits. Alors, en général, les propriétaires de petits fonds emploient fréquemment l’effet de levier, tandis que les usufruitiers d’énorme capital l’utilisent rarement. En réalité, l’effet de levier peut être une méthode à catégories binaires puisqu’il permet de réduire les profits, mais fait effet de même avec les pertes ou même les augmenter encore plus. Mais si vous avez l’opportunité d’actionner l’effet de levier au niveau supérieur cinq et d’obtenir un changement de 10%, cela engage une évolution de 50% de montant soit elle s’accroît soit elle diminue. Donc, pour un détenteur débutant avec peu de fond qui manipule l’effet de levier, il s’expose à un gros risque, car ce levier peut le faire perdre à grande vitesse la totalité de son portefeuille. L’inconvénient de l’effet de levier est plus grand que la faible somme que l’investisseur dispose.

Aucune diversification permise

L’un des secrets de succès en bourse est la diversification du capital. Injecter de l’argent sur une seule valeur montre un danger dominant, tandis qu’un montant formé de plusieurs valeurs restreint les risques. Cela ne fait pas de doute que la somme de départ pour investir en bourse doit être énorme parce qu’un petit engagement de départ ne vous permettra pas d’avoir une entrée à une diversification. Pensez que vous avez acheté des parts d’une entreprise qui déclare le matin des incidences très négatives. Ce dernier se résulte avec une puissante réduction de l’action et vous devez attendre pour regagner vos prix d’achat, mais vous ne pourriez plus investir dans d’autres actions. Ainsi, vous devez savoir que cette réduction est un phénomène proportionnellement en bourse.         

Votre réussite dépend de vous

Les professionnels évaluent que les investisseurs doivent au moins avoir 7 000 € d’une somme de départ pour investir en bourse, afin qu’ils puissent faire des diversifications qui sont l’une des clés du succès. À partir de ce montant, vous pouvez choisir une stratégie de diversification plus réussie pour recueillir des bénéfices valeureux. À la suite des fonds injectés, vous devez prendre des préventions et être prudent pour optimiser vos gains. Alors au moment où vous décidez de vous engager en bourse, un professionnel devra vous accompagner. Puis, vous devez pister quotidiennement la nouveauté des commercialisations ainsi que celles des sociétés où vous avez investi. Vous devriez ensuite apprendre à traduire les diagrammes financiers. Pour finir, contrôler bien l’effet de levier, c’est-à-dire les limites. Dans tous les cas, souvenez-vous que vos capitaux ne sont pas protégés et qu’il est déconseillé de s’endetter afin d’investir.     

 

Plan du site